Peut-on boire l’eau de pluie en survie ?

Peut-on boire l’eau de pluie en survie ? Pas directement à cause de la pollution. Cependant, avec une paille filtrante ou une gourde filtrante, c’est possible.

  • La pollution atmosphérique rend l’eau de pluie non potable.
  • Les pailles et gourdes filtrantes éliminent la majorité des contaminants.
  • Boire directement peut exposer à des risques sanitaires.

Envie d’en savoir plus? Plongeons dans les détails ci-dessous.

Les avantages des pailles et gourdes filtrantes

  • BRITA Gourde filtrante transparente bleue, réduit le chlore, le plomb et autres impuretés organiques pour une eau du robinet plus pure, sans BPA, 1 filtre MicroDisc inclus
    Réduit les impuretés telles que certains pesticides pour une eau du robinet plus pure 1 an d'eau filtrée vous permet d'éviter l'utilisation de 1440 bouteilles plastiques de 0.5 litre à usage unique Economisez environ 234€ par an avec l'utilisation d'une gourde filtrante en comparaison avec l'achat de bouteilles plastiques sur la même période 1 filtre MicroDisc filtre l'équivalent de 20 packs d'eau en bouteille de 0.5L Garantie 30 jours satisfait ou remboursé Programme de pièces détachées 95% des consommateurs recommandent la gourde filtrante BRITA
  • Meilleure Offre

    Baytiz | Paille de Remplacement pour Gourde Filtrante Bouteille de Survie au Charbon Actif - Filtre à Eau Nomade : Voyage Randonnée Trek Camping Kit Purificateur Réutilisable + Plastique Sac Pluie
  • BAYTIZ | Gourde Filtrante + Paille de Survie au Charbon Actif - Bouteille Filtre à Eau Nomade : Voyage Randonnée Trek Camping Kit Purificateur Réutilisable + Boussole Plastique Sac Pluie Catastrophe
    ✈️ VOYAGE, RANDONNÉE, TREK, ROAD TRIP : Vous buvez en toute sécurité n'importe ou dans le monde 💫 FILTRATION EN 2 ÉTAPES : Qui éradique 99,9999 % des bactéries et 99,9% des parasites protozoaires 👨‍⚕️ SANTE : Vous profitez pleinement de chaque moment de votre aventure en restant en bonne santé 🥾 PERFORMANT : Ne fuit pas ! Et avec son mousqueton accrochez le facilement à votre sac à dos 📑 GARANTI: Zéro risque, vous pouvez nous retourner la gourde sous 30 jours sans frais

Face aux dangers de l’eau non traitée, j’ai souvent utilisé des pailles et gourdes filtrantes lors de mes sorties en pleine nature. Et je peux vous dire qu’elles sont salvatrices !

La portabilité est l’un de leurs plus grands atouts. Légères et compactes, elles se glissent facilement dans un sac à dos.

Elles éliminent une grande variété de contaminants. Que ce soit des bactéries, des protozoaires ou des particules fines, ces outils sont redoutables. J’ai même pu boire de l’eau d’une source douteuse grâce à ma paille filtrante !

En plus de leur efficacité, elles sont économiques. Une seule paille peut filtrer jusqu’à 1000 litres d’eau. C’est bien plus pratique et écologique que d’acheter des bouteilles en plastique.

Les dangers de l’eau de pluie non traitée

L’eau de pluie, bien qu’elle semble pure, peut contenir divers contaminants. Je l’ai appris à mes dépens lors d’une excursion en pleine nature.

Les polluants atmosphériques se déposent dans l’eau de pluie. Cela inclut les particules fines, les produits chimiques et même parfois des métaux lourds.

De plus, si vous collectez l’eau de pluie sur des surfaces, elle peut entrer en contact avec des matières organiques, des bactéries ou des virus. C’est un risque que je ne prendrais pas sans précaution.

Enfin, l’eau de pluie peut aussi contenir des micro-organismes pathogènes. Boire cette eau sans traitement peut entraîner des maladies d’origine hydrique.

Faire bouillir l’eau de pluie : une solution efficace ?

Je me suis souvent posé la question : la cuisson est-elle suffisante pour rendre l’eau de pluie potable? La réponse est oui, mais avec des nuances.

Faire bouillir l’eau est une méthode éprouvée pour tuer la plupart des micro-organismes pathogènes. C’est une technique que j’utilise régulièrement lors de mes voyages en pleine nature.

Cependant, il faut savoir que la cuisson ne supprime pas les produits chimiques ou les métaux lourds. Si l’eau de pluie est contaminée par des polluants atmosphériques, la cuisson seule ne suffira pas.

Un autre point à noter : en altitude, l’eau bout à une température inférieure. Il est donc essentiel de la faire bouillir plus longtemps pour garantir sa potabilité.

Collecter l’eau de pluie : techniques et astuces

Collecter l’eau de pluie est un art en soi. Au fil des ans, j’ai expérimenté plusieurs techniques pour obtenir une eau la plus pure possible.

Utiliser une bâche est l’une de mes méthodes préférées. En la plaçant en forme de V, l’eau s’écoule au centre et peut être recueillie dans un récipient.

Les gouttières des maisons sont également une source potentielle. Cependant, il est crucial de s’assurer qu’elles ne contiennent pas de débris ou de matières organiques. Un filtre en tissu à l’extrémité peut aider à éliminer les grosses particules.

Enfin, si vous utilisez un récipient pour collecter l’eau directement, assurez-vous qu’il soit propre. Un récipient en plastique non toxique est idéal pour éviter toute contamination supplémentaire.

Polluants courants dans l’eau de pluie

Il m’a toujours fasciné de savoir ce qui pourrait contaminer une eau qui semble si pure à première vue. L’eau de pluie, malheureusement, n’est pas exempte de polluants.

Les particules fines provenant de la pollution atmosphérique sont courantes. Elles peuvent inclure des résidus de combustion, des particules industrielles et même des pesticides.

Les métaux lourds, comme le plomb et le mercure, peuvent également être présents, surtout dans les zones industrielles. Ces contaminants peuvent avoir des effets néfastes sur la santé à long terme.

Enfin, les composés organiques volatils (COV) et d’autres produits chimiques peuvent se retrouver dans l’eau de pluie, en particulier près des zones urbaines.

Autres méthodes de purification : javel, filtre UV et plus

Outre la cuisson et la filtration, il existe d’autres méthodes que j’ai explorées pour purifier l’eau.

La javel, par exemple, peut être utilisée pour désinfecter l’eau. Cependant, il est crucial de l’utiliser avec précaution et de respecter les dosages recommandés.

Les lampes UV, comme celles utilisées pour rendre l’eau potable, sont également efficaces pour tuer les micro-organismes. J’ai d’ailleurs écrit un article sur ce sujet, que je vous invite à consulter.

Enfin, les filtres à charbon actif peuvent aider à éliminer les produits chimiques et les mauvais goûts, rendant l’eau plus agréable à boire.

Conclusion : L’eau de pluie, une source d’eau en survie ?

Après toutes mes expériences et recherches, je peux affirmer que l’eau de pluie peut être une source d’eau précieuse en survie (pas comme l’eau de mer). Cependant, il est essentiel de la traiter correctement.

La purification est la clé. Que ce soit par ébullition, filtration ou d’autres méthodes, il est crucial de s’assurer que l’eau est potable avant de la consommer car les polluants sont nombreux !

En fin de compte, avec les bonnes techniques et précautions, l’eau de pluie peut être une ressource inestimable pour les survivalistes comme moi. Restez toujours informé et préparé !

Laisser un commentaire